Quality of French Translations

“propriétaire” n’est pas forcément un mot sympa, mais il a le mérite de la clarté. Il est d’ailleurs utilisé dans de nombreus logiciels pro (exemple ici).

Pour moi, “Mes groupes (responsable)” n’est pas compréhensible.

1 Like

Ben, nous faisons du logiciel libre, donc nous pouvons inviter à l’émancipation plutôt qu’au contrôle. Désolé, j’ai vu Harriet récemment, et je pense que la notion de responsabilité convient mieux pour suggérer un rôle dans un groupe, surtout s’il s’agit de groupes de conversation – en fait j’utilise pour volontiers « hôte » pour indiquer ce qui est attendu d’un responsable de groupe, c’est-à-dire qu’il prenne soin de ses membres et de la convivialité de son fonctionnement.

Perso, je ne suis pas fan :confused: Ca sent un tout petit peu le “Francais Canadien” (je n’ai rien contre les Canadien !). De plus “affiliation” fait beaucoup penser à tout ce qui est système de commissions sur ventes. Et je ne pense pas que l’équipe Discourse souhaite remplacer l’appellation “Groupe” sur ce coup là.

L’idée de “propriétaire” venait actuellement de Zogstrip plus haut suite à cette remarque à Gh_Irina.

Mais je n’ai rien contre le changer, et c’est sans doute une bonne chose. La “propriété” sur un groupe, bof, effectivement.

Perso, j’aime bien l’idée “d’admin”. Ca renvoie à “administrateur” et/ou “administration” (du groupe) et il serait peut-être sympa de faire converger le francais et l’anglais (ce que “admin” permet aussi, d’ailleurs), en faisant également évoluer l’anglais en parallèle:
[Francais / anglais]
Mes groupes (membre) / My groups (member)
Mes groupes (admin) / My groups (admin)

De mon coté, je trouve cela chouette comme ca. Qu’en pensent les autres ?

3 Likes

Mais admin, c’est déjà un autre rôle sur le site.

Oh, que ca pourrait créer une confusion avec l’admin du forum … Ne peut-on pas être “juste” admin d’un groupe, ce qui n’aurait rien à voir avec l’admin du forum ? J’avoue que je ne sais pas.

Au besoin, faire référence à “Group Admin” (anglais) et “Admin Groupe” (francais) ? Il était question de ne pas rester sur l’idée de “propriétaire”, si j’ai bien compris.

(A noter: J’avoue que je connais très mal les “groupes” pour l’instant sur Discourse)

1 Like

I think this would be a good idea in English, too. I don’t know where the group owner label came originally. In my community it would make sense to call them group admins or group managers. Often these are staff who are tasked with maintaining group membership. Calling them owners is overstating their role vis a vis the group.

1 Like

Owner of the group membership settings only. The term isn’t used as a literal equivalent within a real group.

1 Like

Were you able to make any progress on this? Only my users tell me it is still just “Mes groupes” twice.

Thanks!

1 Like

Bonjour à tous,

Je suis en train de revoir une grande partie des traductions validées pour essayer de les améliorer. On retrouve des erreurs de plusieurs types :

  • des erreurs d’orthographe classiques
  • des traductions pas naturelles car trop proches de la source anglaise (régulièrement par absence d’un article, par exemple “Add Member” -> “Ajouter membre” au lieu de “Ajouter un membre” qui est plus naturelle)
  • des traductions qui n’ont pas de sens dans le contexte où elles sont utilisées sur le site
  • très souvent des traductions qui ne sont pas cohérentes avec d’autres de la même page ou section

J’ai eu l’occasion de corriger un grand nombre de ces erreurs et j’espère que ça se sentira à la prochaine mise à jour. Je voudrais profiter de cet élan pour rebondir sur certains points de ce sujet.

Je suis du même avis et ferais les mêmes propositions. Pseudo, en plus d’être un préfixe, fait un peu penser au monde du jeu vidéo. D’autres avis ?

C’est un sujet complexe… J’ai vu une ou deux traductions avec l’écriture inclusive mais je ne suis pas sûr que ce soit une bonne direction pour Discourse. @hellekin As-tu des exemples précis en tête ?

Malheureusement je ne suis pas assez familier avec le concept de groupe pour trancher ici. Quel est le consensus finalement ?

4 Likes
Original String Current Translation Problem Suggestion
That feature hasn’t been implemented yet, sorry! Cette fonctionnalité n’a pas encore été implémentée, désolé! Si l’administrateur est une administratrice, le genre n’est pas respecté Cette fonctionnalité n’est pas encore disponible.
Are you sure you want to delete this bookmark? The reminder will also be deleted. Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce signet ? Le rappel sera aussi supprimé. Le genre d’une lectrice n’est pas respecté Voulez-vous confirmer la suppression de ce signet et du rappel associé ?
… user … utilisateur Dans de nombreux cas il peut s’agir d’une utilisatrice Aucune suggestion : le terme utilisateur est en soi problématique en informatique ; on pourrait utiliser « usager » mais « usagère » poserait alors un problème similaire.

Etc. Parfois il est possible (et souhaitable) de préférer une formulation active sans rechercher une traduction littérale. Dans le cas de sorry, c’est plus délicat : effacer la trace de politesse ou bien la rendre pathétique… Dans les messages officiels, l’usage d’un « nous nous excusons pour la gêne occasionnée est horripilante tandis que « nous vous prions de nous excuser » est très gourmande pour un sorry tellement compact.

Un autre problème que j’ai détecté (pardon kleiny pour mes éditions intempestives et erronées) concerne la traduction de bookmark : en fonction des environnement on parle de signet, favoris, etc. et le terme « épingler » pour le verbe to bookmark a déjà un autre sens (les sujets épinglés) dans Discourse.

4 Likes

Merci pour les suggestions ! Cela donne des idées. La formulation “Voulez-vous confirmer” (au lieu de “Êtes-vous sûr de vouloir”) est une bonne alternative mais il y aurait beaucoup de phrases à mettre à jour.

Au sujet de bookmark, le glossaire indique “signet” pour le nom et “mettre un signet” pour le verbe. C’est discutable mais ça a le mérite d’être assez bien respecté dans les traductions de ce que j’ai vu. L’ajout récent du concept de “rappel de signet” est aussi difficile à clarifier.

2 Likes

Je ne vois pas bien où ce problème se poserait supposément. Mais je suis d’accord que la suggestion est bien mieux !

Bien d’accord avec toi pour toute la problématique du “sorry”.

“Mettre” ne parait pas si mal, au final. Signet est relativement bien, mais “favori” me semblerait éventuellement plus “familier”. “Signet” me semble demander 1 seconde de réflexion la première fois, pour qu’on comprenne de quoi il s’agit. Rien de dramatique. Mais à choisir, je pencherais éventuellement plutôt pour “favori” (avec également le verbe “mettre”).

1 Like

Ca vous choquerait si on mettait “catégories” et “étiquettes” ici plutôt ?

Screenshot 2020-05-24 at 18.02.58

Je trouve ca bien trop verbeux à l’heure actuelle.

6 Likes

“Mettre en favori” pourrait donner l’impression d’être une sorte de “super like”. Je mentionnais aussi la nouvelle fonctionnalité de rappel programmé sur les signets. Pour ceux qui sont familiers des favoris sur les navigateurs, le concept d’un rappel sur un favori serait un peu surprenant.

Je trouve aussi que signet n’est pas directement évident. “Marque-page” pourrait être une alternative mais en vrai les deux se valent.

Je pense c’est une bonne idée.

2 Likes

Je trouve ca légèrement mieux que “signet”, c’est plus facilement compréhensible du premier coup d’œil, à mon avis. Mais c’est un peu plus long. “Mettre un marque-page” est assez chouette, avec l’idée éventuelle d’un rappel pour y revenir ultérieurement.

Je pense également que c’est une bonne idée :+1:

1 Like

La langue française est construite pour faire la différence des genres, ou plutôt des sexes – et notamment la placer comme un repère de pouvoir – alors il peut être choquant d’être adressé·e par un genre différent du sien propre. La neutralité du genre est une longue revendication féministe et l’histoire de la langue comporte des exemples de l’imposition d’un terme ou d’un autre pour des raisons idéologiques et d’affirmation du pouvoir masculin sur la femme. Par exemple, tu peux de référer à l’histoire du féminin du mot « auteur » (autrice ? – ce que réclamerait la grammaire, ou bien « auteuse » – que j’ai vu employé parfois, ou encore « écrivaine » ?) ; on trouve des commentaires d’hommes bien pensants tout-à-fait misogynes si on creuse un peu. Aussi l’effort de traduction pour neutraliser les distinctions de genre, et ce d’autant plus que les identités de genre non-binaires se multiplient, me semble important dans le cadre d’un logiciel destiné à la conversation.

Pourquoi pas « marquer la page » ou, puisque le concept de page n’est pas très pertinent dans Discourse, « marquer cette contribution » ou « marquer ce sujet » ; on utilise un marque-page pour retenir un lieu, donc une autre possibilité de traduction de « Bookmark » pourrait être : « retenir ce sujet » ou le « conserver » – ou plus longuement : « marquer cette contribution pour une lecture ultérieure ». Vive la simplicité ! :thinking:

@joffreyjaffeux : je pense également que les « toutes les … » peuvent subir une ellipse sans atteindre au sens du texte.

2 Likes

Très bien. Je ne vois toujours tout de même pas où cela pourrait bien s’appliquer à

Cette fonctionnalité n’a pas encore été implémentée, désolé

A moins de partir dans un gros délire que ce serait de la misogynie de dire qu’une fonctionnalité n’a pas encore été implémentée lorsque l’administrateur est une administratrice, parce que ce serait impliquer ou insinuer que la fonction n’est pas disponible parce que c’est une femme et qu’elle n’a sans doute pas fait son boulot :wink: Ou autre atrocité du genre (qu’on voit bien trop souvent, d’ailleurs).

Incompréhension: Je ne parlais pas de manière générale, mais du cas d’espèce en particulier.

Pourquoi pas, en effet. Mais même si beaucoup de choses peuvent être “mieux”, elle ne me paraissent personnellement pas provoquer un effet de compréhension clair et immédiat. Et ce, parce que c’est “courant” et difficile à ne pas comprendre ou mal comprendre.

Le concept de “marque-page” et de “mettre un marque-page” me parait ne nécessiter aucune réflexion. Alors que “marquer la page” demande un instant pour comprendre. Je suis convaincu qu’un certain nombre de personnes ne vont même pas forcément comprendre directement un tel intitulé. Ou pas clairement et directement. Ce n’est que mon avis.

2 Likes

« Désolé », c’est pourtant simple : lorsqu’une femme s’exprime elle écrit désolée avec un e final. La traduction est donc genrée et assume que l’administrateur est un homme, ce qui n’est pas très accueillant pour quelqu’un qui ne se reconnaît pas dans ce genre.

Tu vois si l’on n’interroge pas le langage, la forme qu’il prend, on se retrouve à accepter des choses sans même s’en apercevoir. Je recommande le visionnage de cet extrait d’une conférence de Deleuze sur le rapport entre l’art et la résistance, où il définit la la communication comme « la transmission et la
propagation d’une information » et l’information comme « le système de contrôle des mots d’ordres. »

Pourtant, l’idée de transcrire ce concept sur un écran où le concept même de page a disparu ne semble pas du tout évident : il s’agit bien d’un « mot d’ordre » assimilé, qui nous indique qu’effectivement, dans ce contexte, un « marque-page » fait office de signet ou plutôt signale la fonctionnalité de rappel d’un document spécifique repéré auparavant. « Repère », « jalon », « borne » : autant de concepts qui pourraient ou auraient pu se substituer à un « marque-page » ou un « favori ». L’usage du marque-page indique le glissement sémantique depuis la conception du texte sous forme de livre à l’hypertexte sur écran. On retrouve d’ailleurs de nombreuses métaphores utilisées sur des objets physiques liés à la lecture sur l’écran : par exemple un « onglet » ; on peut noter également que l’onglet précède les écrans tactiles qui lui rendent un peu de pertinence.

2 Likes

Pfiou, oui :wink: C’est pourtant simple, mais ca m’a réellement totalement échappé. Je n’ai pas du tout vu où pourrait bien se situer la chose, et je n’ai pas pensé un instant que c’était sur la terminaison de “désolé”. Maintenant, je ne l’ai pas vraiment pris comme l’expression d’une personne (“je suis désolé”), mais davantage comme un nom commun, comme on noterait “nos excuses”. Mais je suppose que tu as bien raison (en regardant rapidement dans le dictionnaire, ca confirmerait d’ailleurs bien que tu aies raison). Je ne vois tout de même pas vraiment ce “désolé” comme l’expression directe de l’administrateur/administratrice, mais plutôt comme provenant du forum en général. Faudrait-il alors le mettre “au féminin” juste parce que le site est administré par une femme ? Je n’en suis pas sûr. Ce qui est certain est que je n’ai pas tiqué un instant avec un “désolé” sans “e” final sachant qu’il s’agirait d’une administratrice. J’aurais éventuellement un peu tiqué s’il y en avait eu un (mais j’aurais compris rapidement le pourquoi de la chose).

Intéressant, néanmoins, ce petit épisode au sujet de ce “désolé”.

J’ai regardé (écouté, surtout) ta vidéo et j’ai trouvé cela absolument horrible (cela n’engage que moi). 15 minutes de ma vie perdues à jamais :wink:

Le genre de débat sur ces mots masculins (ou “uniques”) utilisés également pour les femmes est un peu sans fin. Cela dépend du point de vue duquel on se place. D’un coté, une “égalité” est revendiquée et supposément voulue, d’un autre, il faut une différenciation… oui mais parce que le mot en question est d’origine masculine à la base, etc. Bref.

Je n’en suis pas sûr, mais j’ai l’impression de retrouver quelque chose que j’avais remarqué avec d’autres interlocuteurs sur d’autres forums: Tu sembles beaucoup t’arrêter sur les mots. Je considère au contraire surtout l’idée comme étant importante. Ici, l’idée que tu souhaites véhiculer, afin qu’elle soit correctement comprise par le plus grand nombre avec le “moins d’efforts” possible, si tu veux. Alors oui, je comprends bien ce que tu dis et qu’il y ait une partie d’illogique sur la réutilisation de mots “usités” pour les transposer sur de nouveaux usages, ou le fait qu’il y ait des mots plus “justes” et tout ce que tu avances. Mais pour ma part, l’efficacité prime, et ces considérations passent au second plan (alors que je suis pourtant d’habitude très à cheval sur la justesse du vocabulaire, mais pour une bonne compréhension entre interlocuteurs et qu’il n’y ait pas d’ambiguïtés, surtout dans les domaines techniques qui ont un vocabulaire propre).

Ca me fait me rendre compte que je serais “pour” continuer un “mauvais usage” en terme de vocabulaire, juste parce qu’il a commencé et que les gens le comprennent bien. Ce qui ne fait effectivement que faire perdurer et renforcer de “mauvais usages” de mots. Tu as peut-être raison de vouloir imposer de nouveaux usages davantage “corrects”, même si le début n’est pas forcément évident (jusqu’à que cela se mette en place).

3 Likes

Entièrement d’accord. Dans cette phrase, le “désolé” vient du logiciel et non de l’admin.

Ça me choque de voir autant de “toutes les” :see_no_evil:

1 Like